Menu de navigation

Agrégateur de contenus

La rentrée à l’école maternelle

Imprimer

La rentrée à l’école maternelle

La rentrée à l’école maternelle est une transition importante de la vie de l’enfant. Qu’il ait déjà fait ou non l’expérience de la collectivité, l’entrée en maternelle est synonyme de grands changements. Séparation, rythmes, collectivité, apprentissages… Quelques informations essentielles pour mieux s’y préparer.

L’école maternelle publique est gratuite et facultative. Cependant les règles relatives à l’âge de l’instruction obligatoire sont modifiées pour la rentrée 2019.

Les enfants y sont accueillis à partir de 3 ans (parfois 2 ans sous certaines conditions) et jusqu’à 6 ans.

L’école maternelle comprend trois sections: la petite, la moyenne et la grande section.

La première rentrée scolaire est parfois le moment d’une première séparation, toujours celui d’une transition. C’est pourquoi il est important d’expliquer à l’enfant son nouvel environnement et de le familiariser avec les nouvelles conditions d’accueil.

La vie en collectivité

En maternelle, l’enfant expérimente la vie en groupe, ses plaisirs et contraintes. L’enfant qui est déjà allé à la crèche ou chez un assistant maternel avec d’autres enfants peut mieux appréhender la séparation et la vie en collectivité.

Cet apprentissage essentiel pour sa socialisation passe par la découverte et l’acceptation des règles de la vie en collectivité: écouter la maîtresse et ses camarades, écouter et respecter les consignes…

Un nouveau lieu

En maternelle, les conditions d’accueil changent. Il faut se familiariser avec de nouveaux locaux et espaces collectifs (cour, jeux, restauration). L’enfant en petite section va apprendre à s’orienter dans un espace beaucoup plus grand, de la salle de classe à la cour de récréation, en passant par la cantine et le dortoir.

De nouveaux interlocuteurs

  • L’enseignant, souvent appelé «maître» ou «maîtresse», est responsable des enfants de sa classe. Il est le premier interlocuteur des parents pour tout ce qui concerne la scolarité de leur enfant.
  • Les Atsem (agents spécialisés des écoles maternelles) apportent, durant les heures de classe, un soutien logistique important aux enseignants. Ce sont eux qui aident les enfants à se préparer pour certaines activités (sport, peinture), qui les accompagnent aux toilettes…
  • L’équipe des animateurs du périscolaire : sous la responsabilité du directeur du périscolaire, l’animateur prend en charge les enfants en leur proposant des activités ludiques, artistiques, manuelles, éducatives et collectives sur les temps périscolaires.
  • Le directeur de l’école (enseignant lui aussi) est responsable des locaux, du matériel et de la sécurité des enfants. Il a également des fonctions d’animation de l’équipe pédagogique et de mise en œuvre du projet pédagogique.

Les apprentissages premiers

Pendant trois ans, à la maternelle, tous les apprentissages s’organisent autour des deux piliers que sont le langage et l’apprentissage de la vie en collectivité.

Les programmes de la maternelle s’organisent ainsi autour de cinq grands domaines d’activité.

  • Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions
  • Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique
  • Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques
  • Construire les premiers outils pour structurer sa pensée
  • Explorer le monde

Les programmes de l’école maternelle sont publics et disponibles sur le site du ministère de l’Éducation nationale.

Un nouveau rythme

La durée de la semaine scolaire dans les écoles primaires (écoles maternelles et élémentaires) est fixée à 24 heures d’enseignement au maximum pour tous les élèves.

Les horaires de l’école fréquentée par l’enfant, s’il est scolarisé dans un établissement public, sont disponibles sur le simulateur de l’Éducation nationale.

Lors d’une journée type, les parents et enfants sont accueillis en classe dès 8 h 20. À 8 h 30, les parents s’en vont, la journée peut commencer autour de lectures, comptines, ateliers de découverte, de motricité, d’arts plastiques. Elle est ponctuée de deux récréations, à 10 heures et 15 heures. À 11 h 30, c’est l’heure de la cantine pour ceux qui y vont, ou du déjeuner à la maison pour les autres. Le retour en classe se fait à 13 h 30 avec la sieste pour les plus petits ou un temps calme pour les grands. Les parents peuvent venir chercher les enfants à 15 heures ou 16 h 30 en fonction de l’organisation des rythmes scolaires dans la commune. Si les parents travaillent, les enfants peuvent rester aux activités périscolaires.

Du côté des parents, le rythme scolaire peut impliquer une nouvelle organisation, avec des horaires à respecter et des temps périscolaires à gérer.

L’accueil périscolaire

Il s’agit de solutions qui répondent aux attentes des familles pour lesquelles un mode d’accueil est nécessaire avant ou après les heures de classe, le mercredi ou durant les vacances scolaires. Parfois, cela nécessite une démarche d’inscription spécifique. Il convient de se renseigner auprès de la mairie de son secteur.

Rubrique / aller plus loin / rentrée maternelle

Pour aller plus loin

Rubrique / Auteur / Cnaf

L'auteur

Caisse nationale des Allocations familiales

La branche Famille de la Sécurité sociale aide les ménages dans leur vie quotidienne, et facilite en particulier la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle.

 

http://www.caf.fr/

Titre / Services et formulaires

Services et formulaires

Titre / Où s'informer

Où s'informer

Où s'informer / La rentrée à l'école maternelle

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.