Les métiers de la petite enfance

Puériculteur(trice)


 

 

Missions et secteurs d'activité

 

Il s'agit d'un(e) professionnel(le) spécialisé(e) dans la connaissance de l'enfant de la naissance à l'adolescence. Ses missions sont de contribuer au développement de l'enfant, en favorisant son autonomie et sa socialisation par la mise en place et la surveillance d'actions de soins, d'éveil, et de soutien en direction de ses parents.

Il (elle) travaille au sein d'équipes pluridisciplinaires et exerce ses activités principalement dans :

- des établissements de santé accueillant des enfants de la naissance à l'adolescence : maternité, pouponnière, services de pédiatrie, de néonatalogie, de chirurgie infantile, etc. ;

- des services de protection et de promotion de la santé de l'enfant et de la famille : services de protection maternelle et infantile du conseil général (Pmi), des établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux ;

- des structures d'accueil de jeunes enfants tels que les crèches, les haltes garderies, multi accueil, etc. : lorsqu'il travaille dans ces établissements, le (la) puériculteur(trice) occupe le plus souvent le poste de directeur(trice) ou directeur(trice) adjoint(e), son rôle est de mettre en œuvre le projet d'établissement, d'encadrer une équipe pluridisciplinaire et de gérer quotidiennement, administrativement et financièrement la structure.

 

Formation

 

Les puéricultreurs(trices) sont des infirmièr(e)s diplômé(e)s d'Etat (ou éventuellement des sages femmes) titulaire d'un diplôme de spécialisation dans le soin à l'enfant (0 à 15 ans) : le diplôme d'Etat de puériculteur(trice).

Ce diplôme se prépare dans des écoles spécialisées dont vous pouvez trouver la liste sur le portail des métiers de la santé et du social : www.metiers.santesolidarites.gouv.fr

L'accès à ces écoles s'effectue par concours. Pour s'y inscrire, il faut être titulaire :

- du diplôme d'Etat d'infirmier ou de sage-femme ;

- ou d'une attestation d'inscription en dernière année d'études conduisant à l'un de ces diplômes. Généralement d'une durée d'un an, la formation alterne enseignement théorique et stages pratiques.

Ce cursus de formation rend le (la) puériculteur(trice) apte à pourvoir des postes variés dans trois principaux secteurs : le milieu hospitalier, les services de protection maternelle et infantile (Pmi) et les structures d'accueil de la petite enfance.

Pour plus d'information sur le métier de puériculteur(trice), vous pouvez aussi consulter le site de l'association nationale des puéricultrices diplômées et des étudiantes : www.anpde.asso.fr


Photo
Puériculteur(trice)