Questions-réponses

10.07.15 Je vais reprendre mon travail, où faut-il s'adresser pour trouver un mode d'accueil ?


Les points clés pour choisir un mode d’accueil

Le choix d’un mode d’accueil doit s’envisager en tenant compte de votre situation :

  • professionnelle (horaires de travail, temps de trajet, emploi à temps plein ou à temps partiel, etc.) ;
  • familiale (seul(e) ou en couple, disponibilité de l’entourage) ;
  • géographique (existence d’un mode d’accueil à proximité de votre lieu de domicile ou de travail, places disponibles) ;
  • financière (revenus, coût d’un mode d’accueil, aides financières et fiscales). 

Vos souhaits éducatifs sont également à prendre en considération :

  • l’accueil individuel (au domicile d’un(e) assistant(e) maternel(le) agréée ou par une garde d’enfant à domicile) offre un cadre familial plus souple (en terme d’horaires, d’accueil d’enfants malades, etc.) et permet un accueil de l’enfant davantage personnalisé ;
  • l’accueil en structure collective (crèche, jardin d’enfants, multi accueil, etc.) favorise la vie en collectivité dans des locaux adaptés et sous la responsabilité d’une équipe pluri disciplinaire.

Où s’adresser ?

Selon vos besoins, l’âge de votre enfant et les services existants dans votre commune ou sur votre lieu de travail, différentes solutions s’offrent à vous.
Pour les connaître, répondre à vos questions et vous accompagner dans vos démarches n’hésitez pas, dès le milieu de votre grossesse, à contacter :

  • le relais assistant(e)s maternel(le)s (Ram) le plus près de chez vous : ce lieu d’information pourra vous indiquer l’ensemble des solutions d’accueil existantes à proximité de votre domicile ou de votre lieu de travail (crèches, assistant(e)s maternel(le)s, garde à domicile) et pourra vous remettre la liste des assistant(e)s maternel(le)s agréées ;
  • la mairie ou le centre communal ou intercommunal d’action sociale de votre commune : les services de la petite enfance et de la jeunesse pourront vous informer sur les structures d’accueil collectives existantes pour les tous petits et les conditions d’admission. Si vous avez un enfant scolarisé, vous pourrez aussi obtenir des renseignements sur les accueils organisés avant et après l’école, le mercredi et durant les vacances scolaires ;
  • votre caisse d’Allocations familiales (Caf) ou votre caisse de mutualité sociale agricole (Msa) si vous appartenez au régime agricole : vous pourrez obtenir des informations sur vos droits en matière de prestations familiales et les démarches à accomplir. Certaines Caf proposent un service d’information personnalisé vous permettant d’en savoir plus sur les divers modes d’accueil, et les professionnels de l’enfance situés près de chez vous ;
  • le service de protection maternelle et infantile (Pmi) : il participe notamment à l’information et à l’accompagnement des parents pour tout ce qui concerne l’accueil de l’enfant. Il assure également l’agrément, le contrôle et le suivi des établissements d’accueil de la petite enfance, ainsi que des assistant(e)s maternel(le)s.


Photo

En savoir plus

Pour les démarches administratives en cas de recours à un(e) assistant(e) maternel(le) ou une garde à domicile, consultez  :

  • les sites des Allocations familiales : Caf et Msa ;
  • le centre national Pajemploi : pour obtenir notamment des informations sur le calcul et le prélèvement des cotisations dues au titre de l'emploi d’un(e) assistant(e) maternel(le) et d'une garde d'enfants à domicile ;
  • le site de la Fepem afin de connaître toutes les formalités à accomplir en tant qu’employeur ;
  • les sites du Spamaf  ou de l’Ufnafaam pour les informations liées au statut des assistant(e)s maternel(le)s.